Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 18:29
Voici quelques photos (actuelles!) et autres documents (plan, maquette) sur Athènes.


planathenes

Plan d'Athènes


acropole

Plan de l'Acropole


acropoles-athenes-grece-1145342448-1096684
L'Acropole vue "d'en bas" (vue en contre- plongé)

 
Vue aerienne de l'Acropole.



maquette1
Maquette de l'Acropole


LE TEMPLE DU PARTHENON

Photos de P. Boyries

Plan du Parthenon

La frise du Parthénon.

Elle compte 360 personnages, 220 animaux et mesure 160 m. de long sur 1 m. de hauteur.   

Cliquez sur les noms pour voir apparaitre les photos correspondantes



D'après M.-C. Amouretti et F. Ruzé, Le Monde grec antique



LE TEMPLE DE L'ERECHTEION (sur l'Acropole)





Les fameuses caryatides de l'Erechtéion




Une caryatide est statue de femme souvent vêtue d'une longue tunique, soutenant un entablement sur sa tête, remplaçant ainsi une colonne, un pilier ou un pilastre.
(voir article dans la rubrique histoire des arts 6è)

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 18:06
Voici la grille d'auto-évaluation distribuée en classe.
Vous devez l'utiliser et vous en "impregner" pour réussir au mieux votre DNB!!
Attention, cette grille n'est pas exhaustive, il est toujours possible de l'améliorer en rajoutant des éléments.


GRILLE D’AUTO – EVALUATION

Cochez les cases oui/non  en fonction de ce que vous estimez de votre devoir. S’il y a des cases « non » cochées il faut corriger l’élément correspondant dans le devoir !

 

OUI

NON

 

LA METHODE

 

J’ai pris le temps de regarder et de lire TOUS les documents avant de commencer le devoir?

 

 

J’ai réfléchi à chaque mots du sujet au brouillon pour bien le délimiter dans l’espace et dans le temps (ce qui évite le hors-sujet) ?

 

 

J’ai utilisé un brouillon pour mettre mes idées en ordre (plan etc.) avant de rédiger

 

 

J’ai fais attention à ne pas tout dire dans les réponses aux questions pour ne pas  trop me répéter au paragraphe argumenté ?

 

 

J’ai pensé à définir chaque mot de vocabulaire important?

 

 

 

LES PARTIES

 

Une introduction ?

 

 

Une problématique (question) qui reprend le sujet ?

 

 

Plusieurs parties (2 ou 3) distinctement différenciées (en allant à la ligne) ?

 

 

Une conclusion ?

 

 

La conclusion répond à la problématique de l’introduction ?

 

 

 

LE CONTENU

 

Chaque partie développe une idée importante ?

 

 

Plusieurs arguments soutiennent une idée principale ?

 

 

Un vocabulaire précis est utilisé (notion, mots clés) ?

 

 

Tous les documents sont utilisés ?

 

 

Les idées sont reliées entre elles et classées ? (pas toutes mélangées sans logique de plan !)

 

 

La paraphrase est évitée (longues citations du texte sans explication) ?

 

 

Les connaissances personnelles sont-elles utilisées ?

 

 

Les connaissances personnelles sont-elles les plus précises possible et en rapport avec le sujet posé ?

 

 

 

 

LA PRESENTATION

 

Les phrases commencent par une majuscule et se terminent par un point ?

 

 

Je fais des phrases complètes (pas de tirets ou d’abréviations) ?

 

 

Je réponds aux questions en faisant des phrases qui reprennent les mots de la question ?

 

 

Les lettres sont correctement formées et les mots facilement déchiffrables ?

 

 

L’orthographe précise des mots et des noms du cours est respectée ?

 

 

Les phrases sont courtes (jamais de phrases de 2 lignes) ?

 

 

Les citations extraites des documents sont entre guillemets («  ») ?

 

 

Les noms propres commencent par une majuscule ?

 

 

J’utilise des mots de liaison (puisque, de plus, néanmoins, cependant, donc, en outre…) ?

 

 

Mon devoir est sans rature ?

 

 

Mon devoir est bien présenté et aéré ?

 

 

Partager cet article

Repost0
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 17:40
Chapitre I - Le citoyen, la République, la démocratie (3ème)

Voici quelques liens et aprofondisements de ce cours.


La DDHC
Declaration of Human RightsLes représentants du peuple français, constitués en Assemblée nationale, considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements, ont résolu d'exposer, dans une déclaration solennelle, les droits naturels, inaliénables et sacrés de l'homme, afin que cette déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs droits et leurs devoirs ; afin que les actes du pouvoir législatif et ceux du pouvoir exécutif, pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés ; afin que les réclamations des citoyens, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la Constitution et au bonheur de tous.

En conséquence, l'Assemblée nationale reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l'Être Suprême, les droits suivants de l'homme et du citoyen.

 

Article premier - Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune.

Article 2 - Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté et la résistance à l'oppression.

Article 3 - Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane expressément.

Article 4 - La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi.

Article 5 - La loi n'a le droit de défendre que les actions nuisibles à la société. Tout ce qui n'est pas défendu par la loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu'elle n'ordonne pas.

Article 6 - La loi est l'expression de la volonté générale. Tous les citoyens ont droit de concourir personnellement ou par leurs représentants à sa formation. Elle doit être la même pour tous, soit qu'elle protège, soit qu'elle punisse. Tous les citoyens, étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents.

Article 7 - Nul homme ne peut être accusé, arrêté ou détenu que dans les cas déterminés par la loi et selon les formes qu'elle a prescrites. Ceux qui sollicitent, expédient, exécutent ou font exécuter des ordres arbitraires doivent être punis ; mais tout citoyen appelé ou saisi en vertu de la loi doit obéir à l'instant ; il se rend coupable par la résistance.

Article 8 - La loi ne doit établir que des peines strictement et évidemment nécessaires, et nul ne peut être puni qu'en vertu d'une loi établie et promulguée antérieurement au délit, et légalement appliquée.

Article 9 - Tout homme étant présumé innocent jusqu'à ce qu'il ait été déclaré coupable, s'il est jugé indispensable de l'arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s'assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.

Article 10 - Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi.

Article 11 - La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.

Article 12 - La garantie des droits de l'homme et du citoyen nécessite une force publique ; cette force est donc instituée pour l'avantage de tous, et non pour l'utilité particulière de ceux à qui elle est confiée.

Article 13 - Pour l'entretien de la force publique, et pour les dépenses d'administration, une contribution commune est indispensable ; elle doit être également répartie entre les citoyens, en raison de leurs facultés.

Article 14 - Les citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi, et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée.

Article 15 - La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration.

Article 16 - Toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution.

Article 17 - La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n'est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l'exige évidemment, et sous la condition d'une juste et préalable indemnité.


Sur la citoyenneté française

Sur la citoyenneté européenne

Les symboles de la République

La Constitution française (site de l'Assemblée Nationale)

La laïcité
:
Cliquez ICI pour lire la loi de 1905 sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat.
Voir le dossier en ligne de la Documentation française sur la laïcité (dossier clos en 2005).

Un lien vers les différents modes de scrutin en France (site du ministère de l'interieur).

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 20:32
Les graphiques sont très utilisés en histoire - géographie, mais ils ne représentent pas tous la même chose.
On ne peut pas utiliser n'importe quel type de graphique.
Chaque type de graphique porte un nom précis qu'il convient de maîtriser (au moins pour les plus usuels).

Au Brevet des collèges
savoir présenter un document en donnant le nom exact d'un graphique peut valoriser une copie.

Par exemple on ne dit pas un graphique en "fromage" pour parler d'un graphique circulaire en secteur, et pourtant ce type de graphique est très présent dans nos manuels scolaires!

types de graphiques


















Voici quelques graphiques courants et leurs noms.
Pour aller plus loin cliquez ICI ou sur l'image qui vous enverra sur un site très détaillé.

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 17:57
Voici un lien vers la carthothèque qui vous propose toute une série de fond de carte.
Il ne vous reste plus qu' à les imprimer et vous entrainer!

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 20:57


Commençons par jouer à reconstituer les états africains!!
Cliquez ICI


Carte interactive des grands domaines bioclimatiques d'Afrique
Cliquez ICI


Les principales agglomérations d'Afrique. Encore une carte interactive!


Partager cet article

Repost0
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 18:53
Voilà le lien du site sur lequel nous avons travaillé en classe.
N'hésitez pas à le parcourir en tous sens!

iliadeodyssee.JPG

Pour raconter un des mythes il vous faut suivre le schéma narratif (comme en cours de français!).

Donc il faut:

- Une situation initiale (situation au début de l'histoire).
- Un élèment perturbateur (C'est une complication, un problème).
- Une action (que font les protagonistes, comment réagissent-ils?)
- La résolution (Quelle solution est trouvé pour résoudre le problème?)
- La situation finale (La situation à la fin de l'histoire, il ne doit pas y avoir de nouveaux élèments qui relancent l'histoire. C'est aussi à ce moment que l'on, peut dire quelles sont les traces, les preuves archéologiques ou autres sources que nous avons).


Partager cet article

Repost0
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 18:49

Comment apprendre ses leçons ?

 

Pour apprendre une leçon il faut :

·         Avoir un cahier bien rangé (pas de feuilles non colées), bien tenu, bien écrit : utiliser toujours la même couleur à chaque paragraphe, la même présentation pour les titres, sous-titres de façon à faciliter l'organisation de la pensée.

Exemple :

I- Grand titre  (en rouge)

  A) Sous titre   (en vert)

     1° Sous-sous titre  (en noir et la leçon en bleu, ou en bleu si la leçon est écrite en noir).

 

·         Si le cours n’est pas propre, le recopier proprement. Cela  permettra en même temps d’apprendre la leçon.

·         Vérifiez que les mots de vocabulaire sont correctement orthographiés, avec l’aide du livre si besoin (ou du cahier d’un camarade qui prend bien les leçons).

·         Etre dans un endroit calme, sans télé, sans musique, sans trop de passage ni de gens qui parlent. La musique (ou la télé) parasite les informations qui vont à votre cerveau et empêche une mémorisation en profondeur.

·         Ne pas stresser, se mettre au travail calmement.

 

Il y a plusieurs méthodes à chacun de trouver la sienne, mais voici quelques idées :

 

  • Etre attentif en classe, répondre aux questions du professeur et en poser soi-même. C’est la base ! Plus de la moitié de la leçon est assimilée avec une bonne attention en cours.
  • Travailler régulièrement, ne pas attendre la veille des contrôles ! L’assimilation se fait plus en profondeur et cela laisse le temps de poser des questions au professeur sur des points de cours non compris…
  • Apprendre le plan, (éventuellement le recopier) cela permet de bien organiser les idées et de comprendre la logique du cours et donc de plus facilement retenir les enchainements de faits.
  • Lire le cours plusieurs fois :
    • en essayant de le comprendre.
    • en regardant aussi les documents que nous avons utilisés pour faire le cours.
  • Essayer ensuite de le « re-raconter » avec vos propres mots, d’abord avec la leçon sous les yeux
  • Sur une feuille de brouillon, noter des questions à poser sur le cours, comme si vous vouliez faire une interrogation à quelqu'un. Trouve un maximum de questions ! Ensuite fermez le classeur et se posez les questions sur le cours. Il faut répondre en faisant des phrases, avec vos propres mots. Si vous ne savez pas répondre, tracez une croix devant la question et passez à la question suivante.
  • Ouvrez de nouveau le cahier, relisez le cours pour répondre aux questions auxquelles vous n’avez pas su répondre. Puis recommencez, jusqu'à ce que vous sachiez répondre à toutes les questions.
  • Ecrivez au brouillon les mots de vocabulaire afin de bien en maitriser l’orthographe ! (plusieurs fois si nécessaire).
  • Il peut être très utile de faire des fiches qui synthétisent les idées principales, les dates clés et les mots de vocabulaires. Attention à bien respecter les codes couleurs choisis cela aide à la mémorisation surtout pour ceux qui ont une mémoire visuelle.
  • Les définitions doivent être apprises très précisément et il faut que le sens soit compris pour éviter d’énormes contresens en cas d’oubli de quelques mots !
  • Si quelqu’un peut vous aider demandez-lui de vous poser des questions, le mieux est de réviser avec un(e) camarade de la classe.
  • Etre capable de refaire, rapidement les cartes, schémas et croquis de la leçon, ou de refaire une explication de texte, ou une étude de document en utilisant la méthode vue en cours.
    Tenir compte des remarques que le professeur note sur les copies de devoir et essayer d'améliorer ces points dans le devoir suivant.

 

Tout cela prend beaucoup de temps au début et demande de gros efforts, mais petit à petit les habitudes de travail se prennent et cela devient de plus en plus facile, jusqu’à devenir des automatismes ! Courage ! Il ne faut jamais baisser les bras et se dire qu’on y arrivera pas, au contraire il faut positiver au maximum. L’état d’esprit joue un grand rôle dans les apprentissages !
;-)

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 19:00
Aujourd'hui la Convention internationale des droits de l'enfant a 20 ans!

En 1989, les dirigeants mondiaux ont décidé que les enfants devaient avoir une convention spéciale juste pour eux, car les moins de 18 ans ont souvent besoin d'une protection et d'une assistance spéciales. C'était aussi un moyen de s'assurer que le monde reconnaissait que les enfants, eux aussi, avaient des droits.

la Convention énonce les droits fondamentaux qui sont ceux de tous les enfants du monde :
  • le droit à la survie ;
  • le droit de se développer dans toute la mesure du possible ;
  • le droit d'être protégé contre les influences nocives, les mauvais traitements et l'exploitation ;
  • le droit de participer à part entière à la vie familiale, culturelle et sociale.

Les quatre principes fondamentaux de la Convention sont :

  • la non-discrimination ;
  • la priorité donnée à l'intérêt supérieur de l'enfant ;
  • le droit de vivre, de survivre et de se développer ;
  • le respect des opinions de l'enfant.


La Convention protège les droits des enfants en fixant des normes en matière de soins de santé, d'éducation et de services juridiques, civils et sociaux.

En acceptant d'honorer les obligations stipulées dans la Convention (en la ratifiant ou en y adhérant), les gouvernements se sont engagés à défendre et à garantir les droits des enfants, ainsi qu'à répondre de ces engagements devant la communauté internationale. Les États parties à la Convention sont tenus de concevoir et de mettre en oeuvre des mesures et des politiques qui tiennent compte de l'intérêt supérieur de l'enfant.
                                                                                                                                                                                           
La France est le 2e pays européen a avoir ratifié la Convention relative aux droits de l'enfant. Ce traité international est entré en vigueur dans notre pays le 2 septembre 1990

L’Unicef France veille à la meilleure application possible de la Convention, dans notre pays, cherche à accompagner aussi bien les acteurs de la société civile que les pouvoirs publics, les parlementaires ou élus locaux dans ce sens en proposant son expertise et en initiant de multiples partenariats.
(source UNICEF)




Partager cet article

Repost0
19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 20:46


 Le principe est simple: On vous demande de trouver un endroit dans le monde en plantant un jalon sur la carte. Vos point sont alors calculés selon la distance réelle entre votre jalon et le lieu dit + votre temps de réponse.

le jeu démarre avec des questions faciles et puis....ça devient chaud, chaud...


bonne chance!!!

Partager cet article

Repost0