Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 10:15

I. Conseils pratiques

 

1) À ne jamais faire :

 

- Chercher à TOUT prendre en notes

- Bavarder (ou se trouver à proximité des bavards)

- Manquer de matériel (stylos, règle...)

- Recopier les notes de quelqu’un d’autre

 

2) À faire absolument :

 

- Bien ECOUTER avec attention le cours cela permet une première mémorisation (donc 50 % de travail en moins à la maison) et permet de prendre des notes avec efficacité

- Faire attention aux changements dans le rythme du cours

- Faire attention aux gestes du professeur (déplacement vers le tableau...)

- Regarder le tableau quand des choses importantes y sont notées.

 

II. Quelques techniques de prise de notes 

 

1)   Respecter les règles de présentation 

 

- Laisser la marge du cahier libre pour des annotations: compléments du cours trouvés dans des livres, définitions, conseils de méthode, référence des documents utilisés...

- Mettre en évidence le plan du cours en hiérarchisant les titres des parties et des sous parties

- Souligner et/ou écrire les grands titres en rouge et les sous titres en vert pour bien faire la différence.

- Toujours garder le même code couleur pour le plan (titre, sous-titre…)

- Aérer au maximum votre cours en passant des lignes: il sera plus clair et donc plus facile à apprendre.

- A chaque nouvelle idée, il faut aller à la ligne.

 

2) Utilisation de symboles :

 

Vous connaissez les plus courants. Des règles sont cependant à observer :

- Utiliser toujours les mêmes symboles. Au début il faut faire un lexique de vos abréviations pour utiliser toujours les mêmes et ne pas être "bloqué" dans l'apprentissage des leçons par une abréviation dont vous avez oublié le sens!!!    

- Ne pas TOUT symboliser

- Utiliser des symboles compréhensibles (ex : « a » pour aéroport n’a pas de sens !)

- Ne jamais utiliser de symboles dans les devoirs (seulement dans le cahier !)

 

3) Utilisation d’abréviations :

 

Il s’agit de réduire des mots qui existent. Il ne s'agit en aucun cas d'écrire de manière illisible! 

Ex : département -> dpt.

 

 Il y a là également des règles à observer :

- Ne pas réduire TOUS les mots; en particulier les noms propres

- Utiliser des abréviations compréhensibles

 

   ¯    diminution (fleche vers le haut = Augmentation/ croissance) 

Ü  Cause                                 Þ  conséquence

ó  Lié à                                  !    attention

+   plus/et                                -    moins

/    Divisé/par                        Tjrs = toujours

X    multiplié                            Î    appartient à

>   Supérieur                          <    inférieur

Rq = remarque                     Intro = Introduction

m = même                             pr  = pour    

in = dans                             nbre = nombre

Mots se terminant en –ent ® __t

Mots se terminant en –tion ®

   

Pour réussir à vous familiariser à cette nouvelle technique :

Ø        Essayez de vous exercer le plus souvent possible à cette technique

Ø        Faites des exercices à la maison (en regardant le journal télévisé, en écoutant la radio...)

Ø        N’hésitez pas à demander l’aide de vos professeurs (toutes les disciplines sont concernées)

 

4) Technique du résumé immédiat :

 

Technique très difficile mais aussi très efficace. Elle réclame un entraînement quotidien.

Il s’agit de résumer de façon simultanée ce que dit le professeur en faisant des phrases beaucoup plus courtes sans en détruire le sens.

Par exemple:

quand le professeur dit :"comme le livre nous le montre, il y avait beaucoup de météques à Athènes".

Il faudra prendre en notes :" Athènes = métèques nombreux ".La première partie de la phrase étant inutile.

ou encore: "Athènes = métèques ++".

Si tout le chapitre ne parle que d'Athènes et que donc vous savez implicitement que c'est de cette cité dont on parle, vous pouvez écrire: "métèques ++". Mais il ne faut alors aucun doute sur le lieu!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LaBoussole - dans METHODOLOGIE
commenter cet article

commentaires